Des dents bien alignées n’offrent pas seulement un beau sourire pour se sentir plus confiant, elles ont aussi des bénéfices bien réels sur la santé et le bien-être.

En effet, la dentition a un impact conséquent sur plusieurs plans, et un mauvais alignement est susceptible d’engendrer des troubles fonctionnels et de favoriser l’apparition de maladies dentaires.

Les maux causés par un défaut d’alignement dentaire, même minime, sont variés et souvent méconnus : mal de dos, troubles du sommeil, troubles digestifs…

Heureusement, et contrairement à une idée répandue, il n’y a pas d’âge pour corriger les grands et petits défauts de la dentition.

 

Dents mal alignées et troubles du sommeil

Un mauvais alignement dentaire peut favoriser le développement d’apnée du sommeil, un trouble non seulement néfaste pour le sommeil, mais aussi enclin à provoquer des gênes et douleurs latentes au quotidien chez les personnes qui en sont atteintes.

L’apnée obstructive du sommeil se manifeste notamment par des ronflements et une fatigue exacerbée, menant parfois à une narcolepsie due à un sommeil trop peu réparateur.

De nombreuses pathologies peuvent être en cause dans l’apparition de ce phénomène, et les défauts de l’alignement dentaire en font partie.

Une mâchoire mal alignée peut, en effet, favoriser l’affaissement des tissus mous de la gorge durant les phases de sommeils, ce qui provoque une obstruction des voies respiratoires et, conséquemment, une apnée involontaire.

Pour lutter contre ce trouble, des appareils orthodontiques peuvent être mis en place pour avancer la mandibule inférieure durant la nuit et dégager les voies respiratoires.

 

Dents mal alignées et douleurs articulaires

Un mauvais alignement des dents favorise l’apparition de bruxisme, un trouble consistant en des grincements et serrements involontaires des dents.

Dans 80% des cas, le bruxisme est d’origine psychosomatique (souvent dû au stress), mais dans les 20% restant, il est « fonctionnel », c’est-à-dire causé par un défaut de l’alignement dentaire.

Les conséquences de ce trouble peuvent être ressenties sur les plans osseux et articulaires à un niveau systémique, et impactent directement la santé de la dentition et de la mâchoire à un niveau local.

De fait, les grincements et serrements de dents inhérents au bruxisme occasionnent des tensions, parfois très fortes, dans les muscles maxillaires.

Il peut en résulter des maux de tête, des douleurs dorsales et cervicales, mais aussi des atteintes dentaires sévères.

Soumises à une telle pression, les dents s’usent en effet prématurément. L’émail se détériore, provoquant une sensibilité accrue aux variations de température et une plus grande vulnérabilité aux bactéries à l’origine d’infections, ulcères et caries.

À long terme, le bruxisme fragilise la mâchoire toute entière, engendrant une destruction des tissus parodontaux et une érosion de l’articulation temporo-mandibulaire.

(SOURCE : https://lacliniquedusommeil.com/blogue/669-bruxisme )

 

 

Dents mal alignées et troubles gastriques

Dents mal alignées et troubles gastriquesLe rôle principal des dents est de permettre aux êtres vivants de trancher et broyer leur nourriture pour la réduire en morceaux suffisamment petits pour être avalés et digérés.

Les défauts d’alignement de la dentition sont susceptibles d’engendrer des troubles de la mastication, une fonction essentielle dans le processus d’absorption des aliments.

Bien mastiqués, les aliments sont en effet plus digestes, et leur assimilation sollicite moins les différents organes du système digestif.

Lorsque le processus de mastication est entravé par un mauvais alignement de la dentition, le reste du système digestif est donc directement impacté.

La mastication a, par ailleurs, un rôle essentiel dans la production de salive, substance qui facilite la digestion (notamment celle des lipides) et protège les muqueuses buccales et œsophagiennes.

Concrètement, les défauts d’alignements sont susceptibles d’occasionner constipations, ballonnements et reflux gastriques, et tendent à favoriser la prise de poids.

(SOURCE : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1034/j.1601-0825.2002.02851.x ; https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0031938406000382 )

 

Dents mal alignées et maladies dentaires

Dents mal alignées et maladies dentaires

Enfin, les défauts d’alignement des dents ont aussi un impact sur la santé de la dentition et des tissus parodontaux eux-mêmes.

Les dentitions irrégulières sont plus difficiles à entretenir, favorisant le développement de pathologies dentaires dues à l’accumulation des bactéries dans les recoins et écarts difficiles à atteindre avec une brosse à dents.

Parmi les troubles pouvant détériorer la dentition, on rencontre les caries et décalcifications qui touchent directement les dents, mais aussi les gingivites, déchaussements et ulcères, qui altèrent les tissus mous et osseux de la bouche, et peuvent même se compliquer en infections généralisées en l’absence de soins.

Des dents mal alignées peuvent également mal supporter une sollicitation « normale » de la mâchoire, bougeant durant la mastication, pour finir parfois par se déchausser complètement.

 

Les traitements orthodontiques ne visent pas qu’à redonner un sourire esthétique aux personnes souffrant de défauts de l’alignement dentaire.

Ce type d’interventions permet également de s’assurer que vos dents et votre mâchoire demeurent fonctionnelles, afin de limiter les risques d’apparition de troubles du sommeil, maux de tête, maux de dos, douleurs cervicales, troubles gastriques et maladies parodontales.

Même si l’aspect d’un sourire a son importance en termes d’estime de soi et d’aisance sociale, il demeure important de ne pas négliger les conséquences qu’une dentition désordonnée peut avoir sur la santé et le bien-être au quotidien.

Contactez dès aujourd’hui avec notre cabinet d’orthodontie pour convenir d’un Bilan orthodontique au plus vite.