Le port d’un appareil dentaire peut engendrer l’apparition de problèmes de santé bucco-dentaires plus ou moins sévères.

Cependant, ce n’est pas le dispositif en lui-même qui génère ces troubles, mais la mauvaise hygiène buccale qui s’installe lorsque le patient n’adapte pas ses soins dentaires quotidiens au port de l’appareil.

En effet, l’appareil dentaire a tendance à retenir davantage les débris alimentaires qui favorisent le développement de milieux propices à la prolifération bactérienne.

Son port nécessite donc un nettoyage dentaire rigoureux, suffisamment long et régulier, et réalisé à l’aide d’outils adaptés à son ergonomie.

Appareil dentaire : quels risques pour la santé bucco-dentaire ?

Les appareils dentaires ne détériorent pas l’état des dents, mais ils peuvent favoriser le développement de la plaque dentaire qui, elle, engendre nombre de troubles bucco-dentaires.

En effet, du fait de leur ergonomie, les appareils dentaires forment de nombreux recoins et sites difficiles Ă  atteindre et Ă  nettoyer.

C’est au niveau de ces sites que les débris alimentaires s’accumulent et se décomposent, formant alors de véritables nids à bactéries.

Il faut noter que de nombreuses bactéries sont naturellement présentes dans la bouche, et forment irrémédiablement de la plaque dentaire lorsqu’elles ne sont pas éliminées mécaniquement au moyen du brossage.

Lorsqu’elles prolifèrent de trop, les bactĂ©ries peuvent engendrer des atteintes dentaires (caries, dĂ©calcification, dĂ©coloration…), mais aussi des maladies parodontales (gingivite, dĂ©chaussement…).

Par ailleurs, la plaque dentaire tend à se calcifier avec le temps, formant alors du tartre, un dépôt impossible à ôter à l’aide d’un simple brossage, qui fait un repère à bactéries particulièrement problématique du fait de sa promiscuité avec les gencives.

Se brosser les dents avec un appareil dentaire : techniques et méthodes

Pour éviter les troubles bucco-dentaires causés par la prolifération de bactéries, il est essentiel d’empêcher la formation de plaque dentaire en brisant mécaniquement les colonies de bactéries par un brossage régulier.

Simple et efficace, le brossage des dents est sans conteste le meilleur moyen d’éviter les atteintes dentaires et gingivales, appareil dentaire ou non.

Pourtant, brosser ses dents n’est pas un geste anodin, et pour effectuer cette opération correctement, il convient d’adopter à la fois la bonne technique, mais aussi d’utiliser les bons outils, de répéter l’opération assez souvent et de faire durer le nettoyage suffisamment longtemps.

Brosse à dents, brossette et fil dentaire… Les outils pour entretenir son appareil dentaire

Dispositif fil dentaireLa brosse à dents est l’outil incontournable de l’entretien des dents. Si le fil dentaire (ou soie dentaire) et les brossettes sapins peuvent être utilisés en complément, ils ne doivent jamais la remplacer.

Choisissez de préférence une brosse à dents dotée d’une tête de petite taille et de poils assez souples, moins agressifs pour la gencive.

Les brosses à dents électriques font de très bons accessoires, notamment pour lutter contre les saignements des gencives.

En plus de votre brosse à dents, il est conseillé de s’équiper de brossettes sapins (ou brosses interproximales) pour nettoyer aisément sous les fils et entre les boitiers (bagues) de l’appareil dentaire.

Le fil dentaire peut être passé entre les dents une ou deux fois par jour en complément d’un brossage complet.

Cet accessoire permet de déloger les bactéries proliférant entre les dents pour un nettoyage plus approfondi, mais ne saurait remplacer une brosse à dents classique ou électrique.

Quant au dentifrice, il doit être associé au brossage au moins deux fois par jour (matin et soir), mais peut être exclu pour les brossages supplémentaires survenant après les collations.

Techniques de brossage : les bonnes pratiques pour entretenir son appareil dentaire

Brossage dents dentifrice

Il est important de se concentrer lors du brossage de dents pour s’assurer de n’oublier aucun site, ce qui est souvent le cas quand on se brosse les dents de manière routinière, sans y prêter attention.

Appuyez suffisamment sur votre brosse Ă  dents pour sentir la pression des poils sur vos gencives, sans que la friction ne soit douloureuse.

Prenez le temps de nettoyer chaque recoin de votre bouche – langue, palais et gencives compris – sans oublier de frotter la face intĂ©rieure de vos dents.

Durée et fréquence du brossage

Un brossage efficace devrait durer au moins 2 minutes, ce dont vous devez vous assurer en surveillant votre montre ou en vous fiant à l’alarme de certaines brosses à dents électriques programmées à cet effet.

On entend souvent dire qu’il faut se brosser les dents 3 fois par jour, et il y a une excellente raison à cela : il est nécessaire de procéder à ce nettoyage après chaque repas, petit-déjeuner, déjeuner et dîner.

De fait, si vous prenez aussi un goûter, une collation ou quelques friandises en dehors des repas, il faut impérativement augmenter cette fréquence et vous brosser les dents dès que vous avez fini de manger.

Cette bonne pratique est d’autant plus importante lorsque vous absorbez des aliments sucrés, dont les bactéries raffolent.

L’hygiène dentaire est au cœur de la prévention contre les maladies dentaires et parodontales, et le brossage des dents fait figure de bonne pratique incontournable pour garder une bouche saine.

Chez les personnes portant un appareil dentaire, le brossage des dents peut s’avĂ©rer plus dĂ©licat du fait des multiples recoins difficiles d’accès autour des boitiers.

Il convient donc de passer un peu plus de temps sur cette opération quotidienne et de s’assurer d’utiliser les bons outils pour parvenir à éliminer la plaque dentaire sur la totalité de la surface de la dentition.

 

Bibliographie :

http://www.sfodf.org/avada_portfolio/lhygiene-bucco-dentaire-dun-porteur-dappareil-orthodontique/