5/5 - (3 votes)

En France, les soins orthodontiques pour adultes ne sont pas remboursĂ©s par l’Assurance Maladie. Les patients de plus de 16 ans souhaitant bĂ©nĂ©ficier de ce type de traitements doivent donc les financer par eux-mĂȘmes, avec ou sans l’aide de leur mutuelle santĂ©.

Puisqu’ils ne sont pas remboursĂ©s, les tarifs pratiquĂ©s par les orthodontistes dans le cadre de traitements chez l’adulte ne sont pas non plus encadrĂ©s.

On parle alors de tarifs libres, qui varient d’un praticien Ă  un autre, et peuvent dĂšs lors atteindre des sommes considĂ©rables. De fait, le choix d’une mutuelle santĂ© proposant un remboursement performant sur ce poste de dĂ©pense est particuliĂšrement important.

 

Traitements orthodontiques : la base du remboursement des appareils dentaires

Chez l’enfant de moins de 16 ans, les soins orthodontiques sont remboursĂ©s Ă  hauteur de 100% de la base de remboursement pour les actes d’un montant supĂ©rieur Ă  120€, et de 70% de la base de remboursement pour les actes tarifĂ©s Ă  moins de 120€.

La base de remboursement s’élĂšve Ă  193.50€ par semestre sur une durĂ©e de 6 semestres maximum ( soit 3 ans) pour tout traitement orthodontique.

Les soins de contention, qui suivent traditionnellement un traitement orthodontique afin de rĂ©duire le risque de rĂ©cidive (c’est-Ă -dire le risque de voir les dents reprendre leur posture initiale) sont remboursĂ©s Ă  hauteur de 161.25 € la premiĂšre annĂ©e, et de 107.50€ la deuxiĂšme annĂ©e.

Chez l’adulte de plus de 16 ans, l’Assurance Maladie ne propose aucun remboursement des traitements orthodontiques ni des soins de contention.

Notez que les tarifs sont libres, chez l’enfant comme chez l’adulte. Pour Ă©viter les mauvaises surprises, le praticien doit nĂ©cessairement produire un devis dĂ©taillĂ© mentionnant le coĂ»t total des soins, le montant pris en charge par l’Assurance Maladie (chez l’enfant) et le reste Ă  payer de votre poche.

Dans certains cas, votre mutuelle santĂ© peut prendre le relais de l’Assurance Maladie et vous rembourser le reste Ă  charge. Cela dĂ©pend entiĂšrement de la formule que vous avez choisie et de votre contrat d’assurance.

Puisqu’il n’existe pas de remboursement de l’Assurance Maladie chez l’adulte, le choix d’une mutuelle prenant en charge les traitements orthodontiques est particuliĂšrement important.

Le remboursement des appareils dentaires chez l’adulte

L’Assurance Maladie ne remboursant pas les traitements orthodontiques chez l’adulte, il convient de se tourner vers les mutuelles santĂ© pour obtenir une prise en charge partielle ou totale de ce type de soin.

Par ailleurs, les tarifs pratiquĂ©s dans le cadre de traitements orthodontiques chez l’adulte ont tendance Ă  s’avĂ©rer prohibitifs, notamment parce qu’ils durent gĂ©nĂ©ralement plus longtemps que chez les enfants, mais aussi parce que les adultes optent souvent pour des appareils plus coĂ»teux.

En effet, la nuisance esthĂ©tique de certains appareils dentaires, privilĂ©giĂ©s chez l’enfant et l’adolescent, est Ă  mĂȘme d’impacter l’estime de soi du patient et sa vie sociale durant le traitement.

Cet aspect est, de fait, Ă  l’origine des hĂ©sitations de bien des adultes souhaitant retrouver un beau sourire, mais craignant de souffrir du regard des autres au cours de leur traitement orthodontique, qui s’étale souvent sur plusieurs annĂ©es.

Pour remĂ©dier Ă  cette problĂ©matique, les praticiens proposent dĂ©sormais – lorsque les besoins du patient s’y prĂȘtent – des appareils dentaires invisibles.

Les appareils linguaux, les plus coûteux, sont positionnés sur la face interne des dents et composés de bagues souvent plus petites. De fait, leur pose est plus délicate, ce qui explique leur coût supérieur.

Par ailleurs, ce type d’appareils exige une hygiĂšne buccale irrĂ©prochable, c’est pourquoi ils ne sont gĂ©nĂ©ralement pas proposĂ©s chez l’enfant.

La gouttiĂšre Invisalign, de plus en plus populaire chez l’adulte et l’adolescent, est un autre appareil dentaire aux retombĂ©es esthĂ©tiques moindres, mais plus onĂ©reux que les classiques bagues de mĂ©tal ou de cĂ©ramique.

S’il est complexe d’évaluer le coĂ»t moyen d’un traitement orthodontique chez l’adulte, on estime que les appareils constituĂ©s de bagues mĂ©talliques coutent environ 750 € par semestre, contre 1 150 € pour l’Invisalign et 1 500 € pour les bagues linguales.

De fait, l’appui d’une mutuelle demeure souvent indispensable pour bĂ©nĂ©ficier de ces traitements, d’autant que les soins s’étalent gĂ©nĂ©ralement sur plus de 4 semestres.

 

Comment choisir une mutuelle pour le remboursement de l’orthodontie ?

Toutes les mutuelles ne remboursent pas les soins orthodontiques, il est donc essentiel de vous renseigner sur la prise en charge de ce poste en particulier si vous souhaitez bĂ©nĂ©ficier d’un appareil dentaire.

Idéalement, vous devriez consulter un praticien en amont pour savoir si un traitement orthodontique est possible dans votre cas et obtenir un premier devis.

Ceci fait, voici quelques astuces pour trouver la mutuelle qui vous offrira le meilleur remboursement :

 

Les remboursements orthodontiques grĂące aux partenariats des mutuelles

De nombreuses mutuelles négocient des tarifs préférentiels pour leurs assurés auprÚs de praticiens membres.

Par exemple, le programme SantĂ©clair de la MMA, ou le CarrĂ© Blanc de SwissLife, permettent Ă  leurs assurĂ©s de profiter d’une meilleure prise en charge chez les praticiens adhĂ©rant Ă  ces partenariats.

Aussi, n’hĂ©sitez pas Ă  vous renseigner en amont sur les Ă©ventuels partenariats auxquels participent les praticiens proches de votre domicile, notamment dans les rĂ©gions rurales oĂč le choix d’orthodontistes est limitĂ©.

Les partenariats sont d’excellents moyens d’obtenir un remboursement performant, et peuvent aussi, dans certains cas, vous permettre de bĂ©nĂ©ficier du tiers payant (pas d’avance de frais).

 

Bien comprendre le concept de base de remboursement des mutuelles

De nombreuses assurances offrent un remboursement de 100% ou plus de la base de remboursement, ce qui peut laisser croire que les soins concernés sont entiÚrement remboursés, et plus encore.

En rĂ©alitĂ©, il ne s’agit que d’une prise en charge de la base de remboursement de l’Assurance Maladie, qui ne correspond qu’à une partie du tarif total.

À titre d’exemple, si votre traitement orthodontique coĂ»te 750€ euros par semestre, une mutuelle couvrant 100% de la base de remboursement prendra en charge 193,50€, et il vous restera 556,50€ Ă  rĂ©gler de votre poche. Avec une prise en charge Ă  200%, la mutuelle remboursera 387€, et il vous restera 363€ Ă  charge.

À noter que certaines mutuelles expriment leurs remboursements en euros, ce qui donner une idĂ©e plus claire du montant qui vous sera remboursĂ©. Il convient alors de vous pencher sur les plafonds, les exclusions et les dĂ©lais de carence pour Ă©viter les mauvaises surprises.

 

ConnaĂźtre votre plafond de remboursement de soins orthodontiques

Le plafond de remboursement correspond au montant maximum qui peut vous ĂȘtre remboursĂ© par votre mutuelle santĂ©.

Par exemple, la mutuelle de SwissLife propose une formule prenant en charge les traitements orthodontiques à hauteur de 450€ par an, avec un plafond annuel de 1 500€ sur l’ensemble du poste dentaire.

De fait, si vous avez dĂ©jĂ  bĂ©nĂ©ficiĂ© du remboursement d’autres soins dentaires (prothĂšse, bridge, etc.), Ă  hauteur de 1 200€, vous ne serez remboursĂ© que de 300€ sur votre traitement orthodontique.

 

Tableau des remboursements des traitements orthodontiques chez l’enfant

Type de traitement orthodontiqueTarifBase du remboursementTaux de remboursementRemboursement
Traitement par semestre (6 semestres maximum)Honoraires libres193,50€ 100%193,50€
SĂ©ance de surveillance (2 sĂ©ances maximum par semestre)Honoraires libres10,75€70%7,53€
Contention premiĂšre annĂ©e Honoraires libres161,25€100%161,25€
Contention deuxiĂšme annĂ©e Honoraires libres107,50€70%75,25€

Source  :  https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/soins-protheses-dentaires/remboursement-traitements-orthodontie

Les carences et les exclusions des mutuelles santé dans le remboursement des soins orthodontiques

Les dĂ©lais de carences sont des pĂ©riodes au cours desquelles l’assurĂ© ne peut pas bĂ©nĂ©ficier de certaines prestations de la part de sa mutuelle santĂ©.

Les dĂ©lais de carence permettent aux mutuelles de s’assurer que leurs adhĂ©rents paient leurs cotisations pendant plusieurs mois avant de leur rembourser certains frais, souvent les plus onĂ©reux. Il convient toutefois de noter que toutes les mutuelles n’imposent pas de dĂ©lais de carence.

Les exclusions sont des postes de dĂ©penses non couverts par les mutuelles. De fait, si une mutuelle offre le remboursement de soins dentaires sans prĂ©ciser lesquels, il convient de se plonger dans les petites lignes du contrat pour s’assurer que les traitements orthodontiques ne sont pas exclus de la couverture.

 

Les meilleures mutuelles santé pour le remboursement des appareils dentaires

Il n’y a pas forcĂ©ment une mutuelle qui surpasse toutes les autres en termes de rapport remboursements/cotisations que cherchent Ă  calculer bien des adhĂ©rents.

On considÚre plutÎt que la meilleure mutuelle pour un patient est celle qui convient le mieux à ses besoins, tant en termes de budget que de postes de dépense.

S’il en est toutefois une qui sort du lot, et dont on entend bien souvent parler lorsque l’on cherche un remboursement performant sur les postes optique et dentaire – les plus coĂ»teux – il s’agit de la Pro BTP.

Cette assurance est nĂ©anmoins rĂ©servĂ©e aux travailleurs, apprentis et retraitĂ©s du secteur du BTP, ainsi qu’à leurs ayants droit, et tout le monde ne peut pas y prĂ©tendre.

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, les mutuelles professionnelles, ou couvertures collectives, (Pro BTP,  MACSF
) proposent souvent des formules plus intĂ©ressantes que les mutuelles tout public, notamment parce qu’elles font l’objet de nĂ©gociations groupĂ©es.

Si vous pouvez bĂ©nĂ©ficier d’une telle mutuelle, du fait de votre profession ou Ă  titre d’ayant droit, il est intĂ©ressant de vous pencher sur la question.

Les mutuelles tout public (SwissLife, Generali, Axa
) offrent, quant Ă  elles, gĂ©nĂ©ralement la possibilitĂ© d’équilibrer les postes de remboursement en fonction des besoins de leurs adhĂ©rents pour obtenir une prise charge performante de certaines dĂ©penses Ă  un budget raisonnable.

Aussi, si vous avez une excellente vue, vous pourriez opter pour une formule qui rembourse moins les frais d’ophtalmologie au profit des frais dentaires.

Les traitements orthodontiques sont parmi les soins les plus onĂ©reux en France, d’autant qu’ils ne sont pas remboursĂ©s par l’Assurance Maladie chez l’adulte.

Le choix d’une mutuelle couvrant les dĂ©penses orthodontiques chez l’adulte est donc primordial si vous songez Ă  corriger votre alignement dentaire.

MĂȘme si les adultes rechignent parfois Ă  porter un appareil dentaire, il convient de noter qu’il n’y a pas de limite d’ñge pour redresser sa dentition et retrouver un sourire rayonnant.

 

Remboursement par les mutuelles des traitements d’orthodontie Invisalign.

Les traitements d’orthodontie sont parmi les plus chers, car au-delĂ  de 16 ans, ils ne sont pas remboursĂ©s par la sĂ©curitĂ© sociale. Pourtant de plus en plus d’adultes ont recours Ă  ce type de traitement afin de retrouver un sourire parfait, qui souvent leur fait dĂ©faut pour retrouver une bonne estime de soi ainsi qu’une vie sociale Ă©panouie. Pour pouvoir pallier aux frais du traitement d’orthodontie Invisalign, la cotisation Ă  une mutuelle peut s’avĂ©rer un investissement gagnant.

 

Invisalign  remboursement mutuelle chez l’enfant ?

Le traitement Invisalign est un traitement qui s’adapte Ă  chaque patient en fonction de la complexitĂ© de l’alignement Ă  atteindre et donc du temps nĂ©cessaire pour arriver Ă  cet alignement. La raison pour laquelle les traitements orthodontiques dĂ©marrent dĂšs le plus jeune Ăąge, est que dans la bouche d’un enfant en croissance constante, et donc en mouvement il sera beaucoup plus facile et efficace de corriger les soucis d’alignement que dans une bouche adulte oĂč tout est (mal) alignĂ© et statique depuis des annĂ©es. Chez l’enfant de moins de 16 ans, les traitements orthodontiques sont remboursĂ©s par la sĂ©curitĂ© sociale. Ce remboursement est Ă  hauteur de 70% pour les actes de 120€, et de 100% pour les actes supĂ©rieurs Ă  120€. Cependant, la prise en charge de la sĂ©curitĂ© sociale reste souvent partielle, car elle est soumise Ă  un plafond de remboursement. Pour les traitements orthodontiques, ce plafond est de 193,50€ par semestre pour 6 semestres consĂ©cutifs, donc 3 ans. Pour que la prise en charge soit effective, il faut absolument s’assurer :

  • De faire une demande de prise en charge et d’obtenir un accord prĂ©alable de la caisse d’assurance maladie,
  • De dĂ©marrer le traitement au plus tard 6 mois aprĂšs l’accord prĂ©alable,
  • Que le patient a moins de 16 ans Ă  la date de la demande de prise en charge.

Aprùs 16 ans, la question ne se pose pas puisque tout est à la charge du patient. La mutuelle reste une bonne solution pour le remboursement d’un traitement Invisalign.

 

Invisalign remboursement mutuelle: Ce qu’il faut savoir

Avant de choisir votre mutuelle, consultez un orthodontiste spĂ©cialisĂ© Invisalign pour savoir prĂ©cisĂ©ment quelle sera la nature de votre traitement, sa durĂ©e, ainsi que son coĂ»t. La plupart des soucis d’alignement orthodontiques peuvent ĂȘtre corrigĂ©s par des gouttiĂšres Invisalign, et de plus en plus d’adultes se tournent vers les solutions Invisalign pour le confort qu’elles procurent. Le traitement Invisalign est coĂ»teux, car il fait appel Ă  une technologie de pointe et des appareils sur mesure remplacĂ©s deux fois par mois, parfois mĂȘme plus souvent. Pour autant, le traitement Invisalign chez un adulte reprĂ©sente un budget, car il n’est pas rare que le traitement orthodontique chez l’adulte dĂ©passe 12 mois de traitement. Une bonne mutuelle est donc souvent nĂ©cessaire pour pouvoir rembourser le traitement Invisalign.

 

Le remboursement Invisalign : seulement chez certaines mutuelles

Chaque mutuelle a ses points forts, et ses points faibles. Il ne serait pas correct de citer une mutuelle en la dĂ©clarant meilleure que les autres, tout simplement parce que chaque mutuelle rĂ©pond Ă  des besoins diffĂ©rents et s’adresse Ă  un public diffĂ©rent. Ainsi, si chez vous tout le monde porte des lunettes et a besoin d’une visite ophtalmique annuelle accompagnĂ©e d’une nouvelle paire de lunettes, vous allez vous tourner vers une mutuelle qui offre un bon remboursement pour les problĂšmes de vues. Bien qu’il n’existe pas de rubrique ‘remboursement Invisalign’ spĂ©cifique sur les contrats des mutuelles, vous trouverez avec prĂ©cision les remboursements liĂ©s aux traitements orthodontiques, et vous pourrez ainsi dĂ©cider de la mutuelle qui vous convient le mieux. Attention de bien analyser les chiffres, car en fonction du montant de vos cotisations, le plafond de remboursement de la mutuelle va varier en consĂ©quence, Ă  vous donc de bien prĂ©voir le coĂ»t total de votre traitement afin de vous assurer que la mutuelle couvrira au mieux vos frais.

 

Les appareils Invisalign : un remboursement pouvant aller jusqu’à 300% du plafond

Dans certains cas, si vous choisissez correctement votre mutuelle, vous pourrez atteindre un remboursement de 100% des frais que vous aurez avancĂ©. Certaines mutuelles remboursent en fonction du plafond de la caisse d’assurance maladie, et proposent (par exemple), 300% du plafond (qui rappelons-le dans le cadre d’un traitement orthodontique s’élĂšve Ă  193,50€) dans ce cas, la mutuelle remboursera jusqu’à 580,50€ par semestre. D’autres mutuelles proposeront un montant maximum de remboursement annuel. Bien entendu, ce montant sera dĂ©pendant de vos cotisations, Ă  vous donc de prendre votre calculette et de bien choisir la formule qui vous conviendra le mieux. Mais attention lĂ  encore Ă  bien relire votre contrat, car gĂ©nĂ©ralement le plafond de remboursement de la mutuelle combine tous les remboursements liĂ©s Ă  vos diffĂ©rents frais mĂ©dicaux, et pas uniquement Ă  vos frais d’orthodontie.

 

Invisalign remboursement mutuelle adulte

Ce sont souvent les adultes ou les jeunes de plus de 16 ans qui optent pour une solution Invisalign, car outre le confort de ces gouttiĂšres transparentes que l’on retire au moment des repas et qui restent quasiment invisibles lorsqu’elles sont posĂ©es, elles nĂ©cessitent un budget bien supĂ©rieur Ă  de simples bagues mĂ©tal. Depuis l’apparition de cette technologie Invisalign, les orthodontistes ont vu arriver toute une nouvelle clientĂšle d’adultes, plus ou moins jeunes, tous soucieux de retrouver leur sourire, et dans le mĂȘme temps une certaine estime de soi.

Certaines mutuelles ont Ă©galement des accords avec certains cabinets dentaires sur lesquels les remboursements seront meilleurs qu’avec d’autres, interrogez votre mutuelle pour savoir avec quels orthodontistes elle a signĂ© un accord prĂ©alable, et si vous avez un orthodontiste par lequel vous souhaitez absolument passer, demandez-lui si un tel accord existe et si oui avec quelle mutuelle. En sĂ©lectionnant un tel couple mutuelle/professionnel de santĂ©, vous pouvez Ă©galement faire la diffĂ©rence au niveau du remboursement de votre traitement Invisalign. Certaines mutuelles conscientes de ce nouveau phĂ©nomĂšne ont adaptĂ© leur grille de remboursement en fonction des actes mĂ©dicaux, et en particulier des traitements orthodontiques.

 

Remboursement mutuelle Pro BTP

La mutuelle Pro BTP, par exemple, avec ses 3.5 millions d’adhĂ©rents en France, actifs et retraitĂ©s et presque 221.000 entreprises cotisant Ă  une complĂ©mentaire santĂ© pour ses employĂ©s, s’adresse Ă  une certaine catĂ©gorie professionnelle et ayant droit, La Pro BTP permet des remboursements trĂšs avantageux Ă  ses adhĂ©rents. Tout le monde n’est pas Ă©ligible Ă  cette mutuelle, mais il ne tient qu’à vous de les interroger si votre activitĂ© professionnelle a un accord-cadre avec cette mutuelle ou si vous pouvez bĂ©nĂ©ficier d’un statut d’ayant droit.

 

Invisalign : l’ñge idĂ©al pour profiter d’une prise en charge de la sĂ©curitĂ© sociale

Ce dernier paragraphe est juste un rappel pour vous rappeler que jusqu’à 16 ans, la caisse d’assurance maladie rembourse à hauteur de 193,50€ les frais d’orthodontie, et qu’aprùs 16 ans, les traitements orthodontiques sont à la charge des patients.

Il est donc fortement recommandĂ© de dĂ©marrer un traitement Invisalign autant que possible avant 16 ans afin de pouvoir profiter d’une prise en charge de la sĂ©curitĂ© sociale.